Cohérence cardiaque.. le coeur a ses raisons

Là je vais te parler de mon arme fatale numéro 1, mon sabre laser, la baguette magique des petits matins sombres..

la cohérence cardiaque.

 

La cohérence cardiaque donc, dont Mathieu Ricard lui-même a dit:

"C'est trop beau pour être vrai !" 

Et pourtant oui, c'est vrai.

C'est le truc le plus génial qu'il m'ait été donné de découvrir !

C'est hyper simple,  c'est physiologique, c'est scientifiquement prouvé

et autant de puissance, autant d'effets, autant de résultats  aussi rapidement et en aussi peu de temps, c'est...

juste magique.

 

 

Mais en fait, qu'est-ce que c'est ?

Attends, je mets mon bonnet blanc et mes lunettes, je branche le mode Schtroumph

et c'est parti.

 

Donc

Le terme de cohérence cardiaque est utilisé pour désigner une technique de respiration en conscience à la fois très spécifique et très simple, caractérisée par sa fréquence (en règle générale, 6 respirations par minute).

 

Cette technique permet d'atteindre en quelques minutes un état d'équilibre physiologique, à la fois physique, émotionnel et mental, et qui est la conséquence directe de  cette fréquence respiratoire sur la fréquence cardiaque:

la respiration est utilisée pour  contrôler les battements du cœur,

le cœur tenant lui-même une place centrale au sein du système nerveux autonome.

 

On atteint ainsi un état de cohérence cardiaque à proprement parler, qui correspond un état particulier de la fréquence cardiaque, ayant de nombreuses répercussions positives sur la santé et le bien-être.

 

Les résultats d'une telle pratique au niveau du corps physique sont mesurables,

et ont fait l'objet d'études scientifiques (yes !)

 

On observe une harmonisation des fonctions biologiques vitales avec entre autres:

- diminution du cortisol (l'hormone du stress par excellence),

- augmentation de la DHEA ("l'hormone de jouvence" en référence à ses multiples effets préventifs sur les effets du vieillissement),

- augmentation de la dopamine (impliquée dans la coordination des mouvements, la prise de décision, la régulation de l’apprentissage et celle de la mémoire, et principale responsable des sensations agréables, de notre motivation et de notre curiosité ),

- augmentation de la sérotonine (“l’hormone du bonheur” en référence à ses effets positifs sur le bien-être, le moral, la relaxation et la concentration),

- augmentation de l'ocytocine (l'hormone en lien avec l'empathie, la coopération, le plaisir d'être en relation),

- diminution de la pression artérielle chez les hypertendus,

- augmentation des ondes cérébrales alpha (correspondant à un état de calme, d'attention, de concentration)

- etc, etc.

 

Les premiers effets sont immédiats, avec une sensation de recentrage, de calme et de détente.

 

Les bénéfices d'une pratique régulière sont multiples:

- diminution de la sensibilité au stress, des troubles du sommeil, de l'anxiété,

- meilleure gestion des émotions,

- amélioration de la clarté mentale, meilleure perception de la réalité, capacité à prendre du recul face aux évènements,

- augmentation de l'attention et de la concentration, des capacités d'apprentissage et de mémorisation, diminution de la tension artérielle,

- renforcement du système immunitaire...

 

En 5 minutes de cohérence cardiaque, on obtient les mêmes effets positifs sur le corps physique qu'avec 20 minutes de méditation.

 

Donc pour résumer..

avec la cohérence cardiaque, il n'y a rien à croire, il y a juste à expérimenter

 

  

 

Moi en ce moment, je ne pratique plus que le matin

5 minutes en fréquence 3 (donc 3 respirations par minute) suivies de 5 minutes en fréquence 5.5  (inspir sur 6 secondes et expir sur 5).

C'est pile ce qu'il me faut pour être à la fois en forme et détendue toute la journée.

Un truc de ouf non ??!!

 

Une histoire vieille de 2 millions d'années...

La respiration est la fonction physique la plus importante.

On peut vivre quelques mois sans manger, quelques jours sans boire, seulement quelques minutes sans respirer.

Sans oxygène, nos fonctions vitales rendent l’âme en quelques minutes.

Notre cerveau en particulier, pour être efficace et performant, capable de résoudre des problèmes, de trouver des idées, a besoin d’oxygène.

Or la respiration a beau être une fonction biologique instinctive, la plupart du temps on respire mal.

Et on ne s’en rend même pas compte.

 

Respirer consciemment, c’est déjà apporter à notre corps le carburant n°1 dont notre corps a besoin.

 

Mais surtout, l’intérêt de la respiration consciente réside dans le fait que

le système physiologique qui nous maintient en vie

le système qui nous maintient en bonne santé

qui fait que cette merveilleuse machine qu’est notre corps est capable chaque jour d’assurer toutes les fonctions vitales sans que nous ayons rien à faire pour ça

(le cœur qui bat, la respiration, la digestion, le stockage de l’énergie ou au contraire son utilisation pour permettre à nos muscles de fonctionner, l’élimination des déchets etc. etc.)

.. ce système autonome donc, a plus de deux millions d’années

 

 

Et c’est toujours le même.

 

 

Quel que soit ton niveau d’intelligence, ton expérience de la vie, ta compréhension du monde, ta spiritualité, ta sagesse

ce système est toujours le même, il est vieux de centaines et centaines de milliers d’années et il n’a pas évolué d’un pouce.

C’est également ce système qui assure notre équilibre intérieur : il évalue l’environnement et ses conditions instables à chaque instant, et il maintient un état d’équilibre:

un état intérieur stable face à un environnement instable

(par exemple, une température corporelle de 37°C quelle que soit la température extérieure,

un taux de sucre de 1g/litre de sang quelle que soit la quantité de soda qu'on avale, etc.)

 

Et enfin, c'est encore ce système qui assure notre survie: en cas de danger, il mobilise le corps et ses ressources pour qu'on puisse "s'en sortir indemne".

Cela signifie qu’on réagit à notre environnement actuel de la même manière qu’on réagissait il y a des centaines de milliers d'années.

Cela signifie que notre corps est programmé pour nous sauver la vie face à des dangers qui menacent notre corps physique, parce que c'est ainsi que la vie a commencé: des ours, des mammouths, des tigres, des pumas, des tremblements de terre, des tempêtes..

 

Face à un danger, notre corps mobilise toute son énergie vers les muscles, avec une décharge de ce qu’on appelle des hormones de stress, pour nous préparer à la fuite ou au combat.

 

Or nous vivons actuellement dans un monde où la plupart du temps, la menace n’est pas physique.

Ce qu'on appelle aujourd'hui les stresseurs, ces maux de notre temps..

ces stresseurs donc, sont essentiellement émotionnels et psychologiques.

 

Et ça notre système de défense , il ne le sait pas.

Ben non, y sait pas ! Personne ne lui a appris.

Il continue à fonctionner en mode reptile.

Et donc en cas de stress, il se met en mode fuite ou combat, et tout notre corps est alors inondé d’hormones et d’énergie qu’il n’utilise pas (puisque ni il fuit, ni il combat - sauf si tu fracasses ton ordinateur et tout dans la maison)

hormones et d’énergie donc, dont il ne sait que faire et qui l’empoisonnent littéralement.

 

 

Pourquoi la respiration en conscience ?

Parce qu'entre autres, la respiration est la seule porte d’entrée, le seul  accès direct que nous ayons à nos fonctions vitales instinctives.

(Pour les autres raisons, voir le petit mot sur la méditation :)

 

Ce qu’on appelle le système nerveux autonome et qui régule tous les processus physiologiques:

la digestion, la gestion des réserves, les fonctions d’élimination, les battements du cœur etc.

ce système donc, est un système qui fonctionne tout seul comme son nom l'indique:

on ne décide pas de digérer, de stocker ou pas des graisses

d'ajuster sa température corporelle ou son taux de sucre

on n'ordonne pas à son cœur de battre, ni d'accélérer lors d'un effort ..

mais si on estime que la situation ne nécessite pas tant d'affolement, on peut lui envoyer un message afin qu'il se calme.. par le biais de la respiration.

 

La respiration, c’est le cheval de Troie qui permet de rentrer au cœur de notre système, et de le réguler.

 

Et pourquoi la cohérence cardiaque en particulier ?

Parce qu'on sait aujourd’hui, grâce aux formidables découvertes des neurosciences,

que le cœur est au centre du système nerveux autonome.

Il dispose d’un véritable cerveau, avec neurones, synapses et neurotransmetteurs qu’on appelle les molécules des émotions (les émotions procèdent de phénomènes chimiques).

Ce petit cerveau secondaire est totalement impliqué dans les processus émotionnels et décisionnaires.

On redécouvre aujourd’hui ce que la sagesse populaire et des médecines ancestrales savent depuis des lustres:

(yeehaaaa. Attendez les gars, on arrive)

le cœur est un centre émotionnel puissant.

 

La respiration de cohérence cardiaque  additionne tous les bienfaits de la respiration en conscience, à ceux d'une régulation directe et physiologique du système qui assure notre santé et notre survie.

 

Grâce à la cohérence cardiaque, nous reprenons les rênes de notre équilibre intérieur,  physiologique et émotionnel, nous reprenons les rênes de notre bien-être, nous devenons notre premier thérapeute !

 

Cette méthode est reconnue par la Fédération Française de Cardiologie comme la règle d'or n°1 pour gérer son stress;

et elle est de plus en plus utilisée dans les milieux médicaux. 

En fait on la retrouve partout maintenant: elle fait partie des outils de gestion des risques psychosociaux au cœur de certaines organisations publiques et entreprises privées, on la retrouve dans le milieu sportif, dans l'armée.. 

 

Pour plus de renseignements, voici quelques liens:

L'interview du Dr Charly CUNGI, médecin hospitalier spécialisé dans les problèmes de dépendance et les troubles alimentaires

L'article sur la cohérence cardiaque sur le site du centre médical de micronutrition de Sion

L'interview du Dr Docteur Dominique Servant sur le site de Symbiofi, Innovations en psycho-santé

Pourquoi les pilotes de chasse utilisent la cohérence cardiaque ?

 

Comment commencer à pratiquer ?

Il existe plusieurs manières de se mettre en cohérence cardiaque. Mais le moyen le plus simple pour commencer, et efficace à tout les coups, c'est celui qui utilise la respiration en mode 365 (J'ai fait ça pendant presque 2 ans).

 

3 parce que, pour obtenir les meilleurs bénéfices sur la durée, l'exercice se pratique trois fois par jour (une fois le plus tôt possible après le lever, une fois vers 11 heures et une fois en milieu d'après-midi, à partir de 15 heures)

6 parce que, pour atteindre la fréquence cardiaque la plus efficace en terme de répercussions sur l'équilibre physiologique, on fait 6 respirations par minute (soit une inspiration sur 5 secondes, suivie d'une expiration sur 5 secondes)

5 parce que, pour obtenir les meilleurs bénéfices physiologiques en un minimum de temps, on pratique cet exercice respiratoire pendant 5 minutes

 

Pour pratiquer, il suffit de se munir d'un chronomètre, d'écouter le son d'une trotteuse , ou encore d'utiliser un guide respiratoire (vidéo avec un petit curseur qui monte et descend au rythme de la respiration). 

 

Le 365 se pratique debout ou assis, sont les seules consignes pour avoir des effets rapides et durables (pour des raisons physiologiques, la position allongée est moins efficace - il faut faire l'exercice plus longtemps pour avoir les mêmes résultats).

La façon de respirer n'a pas d'importance, en particulier pour débuter: par la bouche, par le nez, respiration ventrale, thoracique etc., peu importe.

 

Après, il existe plein d'autres protocoles plus adaptés à des besoins particuliers (troubles du sommeil, migraines, crises d'anxiété, dépression...), mais ce protocole de base permet d'expérimenter rapidement les bienfaits de la cohérence cardiaque.

 

 

Alors amuse-toi bien !